comment venir a elnido ? hotels a El Nido quoi faire à elnido Météo à elnido l'archipel de bacuit

El Nido, le nid des Philippines

        

Dans le nord de l’île de Palawan, sud-ouest des Philippines, l’aspect ordinaire de la ville de El Nido souligne le contraste entre le mondain et le sublime.

La ville de El Nido (« le nid » en espagnol) se trouve à 238 km au nord-est de Puerto Princesa, la capitale de Palawan.

On y a retrouvé des traces humaines datant de 2680 av. J.-C. En effet plusieurs fossiles et sites funéraires ont été découverts, et le site le plus spectaculaire est la grotte de Ille à New Ibajay, à une quinzaine de kilomètres d’El Nido. Des ossements de plus de 8000 ans y ont été découverts par des archéologues.

Dans les années 1800, les colons espagnols y ont mis pied pour la première fois et l’on baptisé « Bacuit ». C’est seulement en 1954 que cette ville est devenue connue sous son nom actuel de « El Nido », le nom venant du fait qu’on y trouve des nids comestibles de salanganes. Ces oiseaux utilisent les petites crevasses des falaises de calcaire d’El Nido pour y construire leur nid, ceux-ci valant près de 3000$ le kilo.

Un territoire maritime protégé

Palawan contient une biodiversité fabuleuse et plusieurs espèces y sont endémiques. Malheureusement cette richesse naturelle est menacée par la surpêche, la déforestation et la pollution. Dans un effort de préservation, le gouvernement a entre autres désigné El Nido comme « zone protégée ». Cette zone inclut une zone marine d’une superficie de 360 kilomètres carrés, l’entièreté de la baie de Bacuit (incluant ses îles), la partie terrestre d’El Nido et une partie de Taytay, qui se situe à 60 kilomètres d’El Nido. Cette zone s’appelle El Nido-Taytay Managed Resource Protected Area. C’est avec raison que les Philippines protège ce territoire, puisqu'il contient une faune et une flore unique. Plusieurs mammifères marins endémiques à Palawan y vivent, dont les dauphins de l'Irrawaddy et le dugong.

Un mélange culturel

Durant de nombreuses années, il y a eu une forte migration vers El Nido. On y trouve des membres des différentes ethnies des îles philippines, comme les Tagalogs, les Visayans ou les Bicolanos, mais également des chinois, des espagnols et un petit nombre d’allemands. Par conséquent, en dehors du filipino, on y entend souvent l’anglais.

L’économie d’El Nido est bien évidemment concentrée sur le tourisme aquatique. Les sites de plongée sous-marine sont connus dans le monde entier. On y trouve également un peu d’agriculture : la noix de coco, la noix de cajou, la banane et la mangue sont les cultures les plus répandues.

La meilleure destination au monde

En décembre 2007, National Geographic a choisi Palawan et en particulier El Nido comme l’une des meilleures destinations au monde. Tout est dit.

Couché de soleil magique sur elnido