La plongée sous-marine du plus haut niveau

[Total : 5    Moyenne : 4/5]

Si l’archipel des Philippines abrite plusieurs sites de plongée sous-marine de classe mondiale, les Visayas et l’île de Palawan sont, sans nul doute, les destinations préférées des plongeurs aussi bien débutants que plus aguerris. En particulier, les eaux autour de la ville d’El Nido et les superbes archipels de Bacuit et Miniloc renferment des spots très populaires. D’une beauté et d’une richesse exceptionnelles, ces sites font d’El Nido la destination plongée par excellence aux Philippines.

Une biodiversité unique et protégée

Les eaux d’El Nido ne contiennent pas moins de 6 espèces de mammifères marins endémiques à Palawan. Il s’agit entre autres des dugongs, l’animal censé avoir donné naissance à la légende des sirènes, et des dauphins de l’Irrawaddy. Dans ces eaux tropicales vivent également 4 espèces de tortues marines menacées : la hawksbill, la tortue olivâtre, la leatherback et la tortue verte. On y trouve par ailleurs une centaine de sortes de coraux et plus de 800 espèces de poissons.

Pour protéger cette richesse naturelle, le gouvernement philippin a créé en 1998 El Nido-Taytay Managed Resource Protected Area. Il s’agit du plus grand sanctuaire marin des Philippines. Cette zone inclut une réserve marine d’environ 360 kilomètres carrés, la totalité de la baie de Bacuit (incluant ses îles), les forts autour d’El Nido et une partie de Taytay, qui se trouve à 60 kilomètres d’El Nido.

Les spots de plongée d’El Nido

Au large d’El Nido, la baie de Bacuit abrite une trentaine de sites de plongées d’une profondeur comprise entre 6 et 30 mètres où l’on trouve des récifs coralliens, ainsi que de nombreuses espèces marines.

– Pour les débutants, le spot de Nat Nat est le plus recommandé. Proche d’El Nido, il est à l’abri des courants et permet de voir de nombreux coraux, anémones, mais aussi des tortues, des hippocampes et d’autres espèces de poissons.

– Le site de North Rock, lui, est particulièrement recommandé pour ses coraux et ses pélagiques qui s’y font laver. Vous pourrez également y voir des pieuvres, des tortues de mer et de nombreuses autres espèces de poissons tel que le carangue.

– Autre spot intéressant, celui de South Miniloc est connu pour ses milliers de poissons qui se déplacent en bancs, et notamment les murènes, barracudas à queue jaune, ou encore fusiliers.

– Enfin, les plongeurs confirmés s’en donneront à coeur joie dans le “tunnel”, situé à 12 mètres de profondeur, à proximité de Dilumacad Island. Si l’aventure vous tente, vous parcourerez ce tunnel d’environ 40 mètres de long avec pour seul éclairage des puits de lumière. Une expérience définitivement inoubliable !

Une plongée dans l’histoire : une flotte de la Seconde Guerre mondiale

Une plongée sous-marine différente attire un autre genre de plongeurs dans les eaux d’El Nido. Près de l’île de Coron, au nord, une flotte de bateaux de guerre japonais repose au fond de la mer, créant un véritable cimetière marin. Ces épaves datant de la Seconde Guerre mondiale, se trouvent à différentes profondeurs et sont donc accessibles aux plongeurs de toutes catégories. Recouvertes de coraux et habitées par de nombreuses espèces marines, elles sont vraiment captivantes et permettent d’allier découverte historique et activité sportive.

Comment organiser son séjour de plongée à El Nido ?

Plusieurs écoles basées dans le village d’El Nido proposent des baptêmes, excursions et formations de plongée sous-marine. Vous aurez ainsi le choix entre des baptêmes pour enfants et adultes, des sorties à la journée, des plongées de nuit ou, pour les plus passionnés, des formations PADI et AIDA.

Le matériel est toujours fourni par l’école, et certains centres proposent même le transfert depuis votre hôtel ou les repas. La plupart des instructeurs sont anglophones mais vous trouverez également clubs proposant des activités en Français.

Pas de recommandation de centre de plongée pour le moment.